CUBA…. Mais aussi l’Ile de Tous Les Paradoxes

Continuons notre voyage sur l’Ile enchanteresse de Cuba… Nous voici maintenant à Trinidad, « la Ville Musée », fondée en 1514 par le navigateur espagnol Diego Velasquez. Joyau protégé par l’Unesco qui inscrivit la ville et ses environs surnommés La Valle de Los Ingenios (La Vallée des Sucreries) au patrimoine mondial en 1988, Trinidad séduit par son ambiance détendue et hors du temps, ses rues pavées, ses façades aux couleurs pastel -vert pistache, rose, jaune, bleu ciel, orange…- ses énormes portes anciennes, le ciel d’un bleu éblouissant… et ses violents orages!

Les alentours de Trinidad

Les alentours de Trinidad

Les façades des maisons coloniales de Trinidad

Les façades des maisons coloniales de Trinidad

 

Ses maisons aux façades pastel

Ses maisons aux façades pastel

Du XVII ème au XIX ème siècle, la ville de Trinidad fut au centre du commerce du sucre et des esclaves et les bâtiments qui encerclent la Plaza Mayor témoignent de la richesse des propriétaires des lieux à cette époque. Le Palacio Brunet habite le Museo Romantico et sa collection de mobilier qui appartenait à ces familles. La Iglesia De La Santisima Trinidad fut reconstruite à l’emplacement d’une église du XVII ème siècle qui avait été ravagée par un ouragan. De 1850 à 1950, la ville connut une grande période d’isolement qui permit à la ville de préserver son architecture et son aspect d’autrefois.

L'intérieur d'une maison coloniale à Trinidad

L’intérieur d’une maison coloniale à Trinidad

El Palacio Brunet

El Palacio Brunet

 

La Iglesia de la Santisima Trinidad

La Iglesia de la Santisima Trinidad

Les taxis de Trinidad

Les taxis de Trinidad

Le centre historique de Trinidad est une concentration incroyable d’anciennes demeures coloniales- qui sont d’ailleurs pour la plupart habitées par les descendants de familles locales- avec des charpentes en bois supportant des toits en terre cuite, des grilles en fer forgé, des fenêtres cintrées, des faïences de couleur et des mamparas, portes- paravent centrales à battants. Mais si le temps semble être suspendu dans la journée, le soir, les maisons se fondent dans les tons flamboyants du soleil couchant et la musique envahit les rues, que ce soit à La Casa de la Musica, à la Casa de la Trova pour danser et écouter un concert, au restaurant El Jigue située sur une petite place où fut célèbrée la première messe de Trinidad ou à La Canchanchara pour y déguster le cocktail du même nom, à base de miel, de citron, d’eau… et de rhum! Salud! 🙂

Les toits de tuile sous un ciel d'orage

Les toits de tuile sous un ciel d’orage

20150809_151154

Un petit tour en calèche?

Le restaurant El Jigue et sa façade aux faïences multicolores

Le restaurant El Jigue et sa façade aux faïences multicolores

 

Mais Trinidad, ce sont également de magnifiques plages de sable blanc, comme celle de La Boca à 6 kilomètres de Trinidad sur la Peninsula Ancon qui, contrairement aux plages de Varadero réservées aux touristes, sont très appréciées et fréquentées par les Cubains. Après y avoir passé un après- midi de farniente, rien de mieux qu’une Chevrolet des années 50, ses fauteuils en cuir et sa radio d’époque pour revenir dîner sur Trinidad… avant de reprendre la route pour Santiago de Cuba, « La Rebelle du Sud »!

La plage de La Boca

La plage de La Boca

Votre taxi pour rentrer de la plage!

Votre taxi pour rentrer de la plage!

Mettez du soleil dans votre danse avec l'Association FREDERICA

Mettez du soleil dans votre danse avec l’Association FREDERICA

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires (6)

  1. Stéphane PERGES

    Vous semblez bien connaître Cuba.
    Est-ce que vous accompagnez des voyageurs ou est-ce que vous organisez des voyages à thème?
    Stéphane

    1. Frederica (Auteur de l'article)

      Bonjour Stéphane! Oui, Cuba est une île superbe, d’une incroyable richesse culturelle… et finalement peu connue des Français! En effet, nous organisons un séjour autour des différents arts de Cuba (musique, danse, architecture, peinture…). Accompagner des voyageurs est une autre possibilité; il suffit de me contacter pour mettre en place l’organisation. N’hésitez pas à m’appeler ou à me contacter via le site! 😉 A bientôt!

  2. Gabrielle MIZAREDI

    Je suis fan.
    Continuez à nous émerveiller.
    Je suppose que suivre vos cours, c’est déjà se plonger dans cette ambiance.
    Gabrielle

    1. Frederica (Auteur de l'article)

      Bonjour Gabrielle, merci pour votre enthousiasme! 🙂 Oui, nous nous efforçons de mettre de la chaleur, de la convivialité, de la lumière dans nos cours… et un peu de culture aussi, indispensable pour comprendre la danse et la musique. Calor y sabor! Venez- nous rejoindre!

  3. Bruno

    Magnifique. Cela donne très envie d’y aller.
    organisez-vous des voyages accompagnés?

    1. Frederica (Auteur de l'article)

      Bonjour Bruno!
      Heureuse que cet article vous donne envie de voyager avec l’association vers ce si beau pays. Alors, pour répondre à votre question, oui, justement l’association travaille sur un voyage Santiago – La Havane axé sur la danse, la musique, la peinture, les arts en général… avec bien sûr du soleil au rendez-vous! Contactez- nous! A très bientôt 🙂

L'ajoût de commentaire est désormais suspendu.